Le 7 mars est passé … optez pour la solution de l’externalisation des entretiens professionnels

Toutes les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, sont concernées : l’ensemble des salariés en poste dans l’entreprise devront bénéficier dans les 2 ans suivant leur embauche d’un entretien professionnel, et ce, avant le 7 mars 2016 pour les premiers concernés.

La mise en place des entretiens professionnels obligatoires représente une véritable opportunité pour une gestion plus efficace des emplois et des compétences, mais aussi une nouvelle charge de travail importante pour les services Ressources Humaines, ainsi qu’un risque non négligeable pour les entreprises de plus de 50 salariés.

C’est pourquoi nous vous suggérons, selon votre contexte d’entreprise, d’externaliser vos entretiens professionnels. Une équipe dédiée pour réaliser tout ou partie de vos entretiens : une solution qui allie flexibilité, réactivité et expertise.

Les modalités pouvant être mises en œuvre dans le cadre de l’externalisation des entretiens professionnels :

1. Travail partenarial avec la Direction des Ressources Humaines pour prendre en compte : le contexte de votre entreprise, son projet et sa stratégie, les enjeux RH de l’entretien professionnel, vos métiers et compétences, les évolutions prévisibles et les priorités en termes de mobilité et formation, vos attentes concernant la compagne d’entretien…

2. Création et/ou personnalisation des différents supports de préparation à l’entretien professionnel et de compte-rendu d’entretien au regard de votre politique RH et des obligations légales (formalisme à 2 ans et 6 ans).

3. Réalisation des entretiens professionnels sur le site de votre entreprise en veillant à : créer un climat propice à l’expression des aspirations professionnelles du collaborateur, identifier les éléments constitutifs du projet (motivations, compétences, freins…), impliquer le collaborateur dans la réflexion, formaliser avec le collaborateur un projet professionnel à court et moyen terme (en tenant compte le cas échéant des évolutions prévisibles de l’entreprise), identifier les axes de développement et les actions à entreprendre en termes de validation de projet, de maintien dans l’emploi et/ou de développement de compétences.

4. Rédaction des comptes rendus d’entretien et reporting auprès de la DRH.

 

Pour plus d’informations, contactez-nous, nous évaluerons avec vous l’opportunité du dispositif.

Publié par Sarah Degrenne

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr