Recruter un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) : conseils et prérequis

Le conseiller en gestion de patrimoine conseille ou gère directement le patrimoine immobilier et financier du client. Après avoir établi un diagnostic du patrimoine et une stratégie patrimoniale, il lui propose des solutions de financement et/ou réalise pour lui des placements et investissements.

 

Maîtrise, relationnel et sens commercial : des qualités recherchées

Le conseiller en gestion de patrimoine doit être maître de son environnement. Il doit être doté d’une très bonne culture générale économique et financière, connaître la réglementation bancaire, juridique et fiscale. Il doit également maîtriser le droit patrimonial et savoir établir un bilan patrimonial, notamment dans le cadre de régimes matrimoniaux ou encore de successions.

En tant que commercial, le conseiller doit disposer d’un grand sens relationnel, ainsi que des qualités d’écoute, de discrétion et de communication. Il doit savoir conduire une négociation commerciale, ainsi qu’entretenir et développer un portefeuille client.

 

Où trouver un conseiller en gestion de patrimoine ?

Les CGP travaillent dans les banques, sociétés et cabinets spécialisés en gestion de patrimoine. On les retrouve également dans certaines compagnies d’assurance spécialisées en gestion de patrimoine.

Certains conseillers évoluent en tant qu’indépendants, au sein d’un des 3500 cabinets de conseillers indépendants recensés en France. Ils exercent en profession libérale et ne sont liés à aucune institution financière. Ces cabinets sont regroupés au sein d’organisations professionnelles (CNGP, CGPI, Anacofi, CNCIF).

Ces profils peuvent également être approchés sur les réseaux sociaux : certains réseaux professionnels spécialisés, tels que CultureBanque ou encore Dogfinance, proposent une communauté bancaire du web.

 

Tendances du secteur bancaire et du métier de CGP

Le secteur connait actuellement une grande évolution, de par l’impact de la réglementation de Bâle III (augmentation du coût des fonds propres des banques, contraction de l’offre de crédit bancaire). La recherche de l’optimisation fiscale incite de nombreux particuliers à faire appel aux services des CGP.

Ainsi, le nombre d’acteurs sur le marché augmente et connaît une diversification. Certaines activités, dont la gestion de patrimoine n’est pas le corps de métier, empiètent sur le secteur. Les experts-comptables, les conseillers de clientèle, les avocats ou encore les notaires sont aujourd’hui capables de conseiller leurs clients dans la gestion de leur patrimoine.

Tandis que le nombre d’acteurs est en hausse, les produits financiers, eux, ont tendance à se standardiser : les exigences vis-à-vis des conseillers augmentent et les experts deviennent précieux pour faire la différence. Ces profils savent qu’ils sont recherchés et sont exigeants quant à leur employeur. Ils sont particulièrement ambitieux et négocient très bien leur rémunération.

#Recrutement | Recruter un conseiller en gestion de patrimoine : conseils et prérequisClick to Tweet

 

Marque-employeur, formation et portefeuille : des atouts pour attirer les conseillers dans votre entreprise

Les candidats accorderont une grande importance à votre marque-employeur : il est alors primordial de soigner son expérience candidat et son expérience salarié pour l’attirer. À son entrée dans l’entreprise, le candidat peut attendre de son nouvel employeur qu’il lui propose des formations complémentaires, spécialisées en gestion de patrimoine. Celles-ci sont demandées dans le but d’obtenir des certifications et développer son profil.

Le candidat portera également une grande attention aux produits proposés par l’employeur. Il aura besoin de vendre des produits qualitatifs pour pouvoir réaliser ses objectifs et se développer. Il sera également intéressé par le montant du portefeuille de départ et ses responsabilités. L’importance du patrimoine de ses clients déterminera, en partie, le niveau de sa rémunération.

Recruter ces profils pour son entreprise : prérequis

La rémunération annuelle moyenne d’un conseiller débutant est généralement comprise entre 25 000 € et 45 000 € hors primes, selon les sociétés ou les institutions. Celle-ci augmentera en fonction des années d’expérience du candidat, ainsi que de l’évolution de son statut et de son portefeuille clients.

Le recrutement des conseillers en gestion de patrimoine s’effectue très généralement au niveau Master 2, à la sortie d’études universitaires en économie ou d’une grande école spécialisée en économie et gestion.

 

Sources : Observatoire des métiers de la banque / RégionsJob / CIDJ / Capital

Publié par Sarah Degrenne

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr