Bien-être dans l’entreprise de demain – #3 Généraliser le télétravail et la flexibilité

Troisième épisode de notre série d’interviews consacrées au bien-être dans l’entreprise de demain.

Afin de favoriser une meilleure qualité de vie au travail, il devient essentiel de systématiser l’accès au télétravail, notamment dans les PME et les ETI en régions.

#3 Généraliser le télétravail et la flexibilité

Entretien avec Clotilde Bignon, consultante en recrutement

Le bien-être au travail peut être favorisé par le développement d’une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail ainsi que par la mise en place du télétravail dans les organisations.

A l’heure actuelle, ces deux items sont relativement développés au sein des grandes entreprises, notamment les grands groupes en région parisienne. Ils le sont en revanche moins au sein des PME et des ETI en régions.

L’un des freins au développement de ces pratiques réside dans le fait que si l’on accorde une certaine souplesse à des salariés, il faut s’attendre à ce que d’autres en demandent autant. Pour que cela fonctionne en entreprise, il faut en effet accepter de systématiser ces pratiques, qui favorisent le bien-être des salariés et donc leur engagement. Cela participe aussi au renforcement du pouvoir d’attractivité de l’entreprise, sur un marché du recrutement qui est tendu.

Afin que ces pratiques se développent en toute sérénité, il est primordial de soigner la question de la confiance : il est essentiel que les managers et le dirigeant accordent leur confiance aux salariés, notamment aux salariés dont ils ne connaissent pas le mode de fonctionnement. Il est aussi, bien entendu, impératif que les salariés aient conscience de leur responsabilité vis-à-vis de l’organisation et qu’ils respectent la confiance que leur direction leur accorde.

 

Visualiser les autres interviews de cette série.

Publié par Sarah Degrenne

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr