7 idées reçues sur le recrutement sans CV

Le recrutement sans CV est une pratique qui s’ajoute aux différentes méthodologies de recrutement (annonce, sourcing, chasse de têtes, réseau, cooptation, etc.) et qui peut vous apporter beaucoup. Découvrez 7 idées reçues sur le recrutement sans CV et faites-vous votre idée sur cette approche.

Recrutement sans CV #1

Idée reçue #1 : Le recrutement sans CV, c’est réservé aux postes peu qualifiés

Recruter sans CV ne signifie pas recruter sans évaluer les compétences. Il est tout à fait possible, au travers de quiz, de jeux, de simulations, d’entretiens individuels ou collectifs ou encore de tests, d’évaluer les compétences d’un·e candidat·e sur un poste, sans même avoir vu son CV. Le recrutement concerne donc potentiellement tous les métiers et tous les secteurs.

Et pour aller plus loin, découvrez Me & My Boss, la méthode de recrutement qui crée une relation avec vos candidats.

 

 

Recrutement sans CV #2

Idée reçue #2 : Recruter avec des CV, ça va plus vite

Le CV est loin d’être parfait. Il a été fait par un·e candidat·e qui, bien souvent, ne connait pas bien votre projet. Vous n’allez donc pas y lire tout ce que vous recherchez. Le temps que vous passerez à trier les candidatures et à appeler les candidat·e·s pour comprendre si il·elle·s correspondent véritablement à ce que vous recherchez n’est pas négligeable. Certes, établir un processus pour du recrutement sans CV prend un peu de temps, mais les réponses que vous obtiendrez seront claires pour que vous décidiez rapidement de la suite à donner au profil qui vous a répondu.

Et pour aller plus loin, voici un article du Parisien – Entreprises : mais si, vous pouvez recruter sans CV !

Recrutement sans CV #3

Idée reçue #3 : Recruter sans CV, c’est avoir moins de choix

S’il est vrai que le recrutement sans CV génère souvent moins de candidatures, elles sont néanmoins qualitatives ! Certain·e·s diront qu’il peut être facile de postuler en un clic avec son CV ou son profil social. En revanche, répondre à un questionnaire en ligne ou se rendre à un job dating demande un peu plus de temps, et donc peut-être de motivation et d’investissement. Ceux·celles qui l’ont testé le confirment : il·elle·s ont moins de candidatures mais elles sont souvent plus pertinentes et motivées.

Et pour aller plus loin, découvrez le pari de Leroy Merlin.

 

 

Recrutement sans CV #4

Idée reçue #4 : Bien recruter, c’est recruter les meilleur·e·s expert·e·s de son secteur

On pense souvent qu’un recrutement réussi, c’est le recrutement du·de la meilleur·e expert·e dans le secteur dans lequel on évolue ou d’un·e professionnel·le reconnu·e dans le métier pour lequel on recrute. Or, pour franchir une marche dans le développement d’une entreprise, il est parfois nécessaire de recruter des professionnel·le·s venu·e·s d’horizons différents, qui apporteront un regard neuf et vous permettront d’anticiper certains changements et d’innover. En cela, le recrutement sans CV est une approche pertinente. Sans a priori sur le parcours professionnel des candidat·e·s, vous pourrez rencontrer des talents riches d’expériences multiples et ainsi faire grandir votre entreprise.

A lire également : Recruter sans CV, cap sur les compétences

 

 

Recrutement sans CV #5

Idée reçue #5 : Avec le recrutement sans CV, il est difficile de lire le parcours des candidat·e·s

Recruter sans CV ne signifie pas recruter sans connaitre le parcours des candidat·e·s que vous serez amené·e·s à rencontrer, car vous aurez l’occasion, en entretien, de les questionner sur leur parcours, leurs expériences et leurs évolutions. Certes, dans votre premier tri, vous n’aurez pas toutes les informations : c’est justement tout l’intérêt du recrutement sans CV ! Rencontrer des profils nouveaux et variés, c’est toute la richesse de cette nouvelle méthode de recrutement. 

Pour aller plus loin, découvrez l’article Le « sans-CV » gagne la banque.

 

 

Recrutement sans CV #6

Idée reçue #6 : Le recrutement sans CV peut bloquer ceux·celles dont les compétences en communication sont plus limitées

La première étape d’un recrutement sans CV est bien souvent la réponse à un questionnaire ou une rencontre lors d’un job dating. Il faut reconnaître que l’exercice de communication (écrite ou orale) n’est pas toujours aisé pour le·la candidat·e. Néanmoins, il permet d’évaluer rapidement cet item, notamment s’il est un attendu du poste. Quoi qu’il en soit, la construction d’un CV n’est pas chose facile pour beaucoup de candidat·e·s qui ne savent pas à quel saint se vouer tant les conseils peuvent différer. Aussi, l’expérience peut être très positive pour eux·elles ! 

Poursuivre la lecture avec notre article Recruter des clones rassure. Recruter différemment assure le succès !

 

 

Recrutement sans CV #7

Idée reçue #7 : Dans mon entreprise, le recrutement sans CV n’est pas adapté

Le recrutement sans CV est adapté à toutes les organisations, quelle que soit leur taille. Tout·e dirigeant·e ou responsable du recrutement peut décider d’innover pour attirer des talents. Pour autant, il faut bien garder à l’esprit que recruter sans CV, ce n’est pas recruter sans évaluer. Bien au contraire ! En recrutant sans CV, vous allez souvent plus loin dès le début du contact avec le·la candidat·e en lui proposant de remplir un questionnaire ; vous le·la mettez en condition pour lui montrer votre niveau d’exigence et le processus qui s’en suivra (tests, entretiens collectifs ou mise en situation).  Et si tous les postes ne s’y prêtent pas avec la même facilité, avec un peu de créativité on peut imaginer de nombreux scenarii.

Pour aller plus loin, découvrez le recrutement selon Abaka.

 

 

Publié par Sarah Degrenne

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr